Entreprises du B2B, ne négligez pas le travail sur votre « marque »

culture de marque

Que ce soit dans la rue, au bureau, vous y êtes exposés tous les jours, les marques sont partout ! Regardez autour de vous,  sur votre bureau, ce ne sont pas des petits papiers autocollant de toutes les couleurs mais des « Post it », votre collègue ne vous demande pas si vous avez un mouchoir en papier mais un « kleenex », et c’est un « bic » que vous tripoter nerveusement ou un stylo à bille !

 

Stratégie de marque

Toute entreprise, peu importe sa taille, a sa propre histoire, son mode de fonctionnement et véhicule des valeurs qui lui sont propres. Elle a été fondée par une ou plusieurs personnes, il y a plus ou moins longtemps, avec des objectifs et une vision bien précise. Elle s’est développée et une culture d’entreprise s’est créée au fur et à mesure mais, dans la majorité des cas, elle s’exprime essentiellement en interne. Si la culture d’entreprise servira de base, c’est bien la culture de votre marque qui doit être l’objet de votre stratégie de branding de votre entreprise B2B.

Votre marque vous différencie de vos concurrents, elle est aussi gage de valeur et l’assurance d’une qualité particulière au yeux de votre clientèle et prospects. La culture de marque construit un pont entre cette dite marque et vos clients. Progressivement, elle affirmera son identité et créera un univers nourrit des tendances et des nouvelles modes. Il est donc primordiale de la travailler.

 

Les essentiels de la marque

A aujourd’hui, il n’existe pas une définition “officielle” de la marque en B to B. Ce que l’on sait, c’est que le B to B par opposition au B to C parle des relations commerciales inter-entreprises. Cependant, 3 composantes sont nécessaires au statut de marque :

 

  • Une offre/ un service dont la dénomination et/ou des éléments graphiques qui lui sont propres permettent de l’identifier

  • Une dimension relationnelle : valorisation du client, une expérience spécifique ou une émotion qui ne laisse pas indifférent.

  • Une dimension symbolique : une vision des choses et/ou, une valeur donnant du sens. 

 

Entrepreneurs du B2B, ne négligez pas le digital et ses outils qui ouvrent des perspectives intéressantes: création de contenu axé sur votre savoir faire, storytelling, diffusion sur les réseaux sociaux etc… Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises travaillent dans ce sens afin de créer un écosytème digital autour de leur marque. Vos discours souvent très orientés « business » peuvent prendre des formes plus « marketées » avec une approche plus émotionnelle et aspirationnelle pour la cible visée. Il faut dépasser l’image institutionnelle pour devenir une marque expérentielle : le site institutionnel d’entreprise n’est plus suffisant pour vendre. Prouver votre légitimité et votre expertise, en communiquant de manière très précise pour être sûr d’atteindre les différentes cibles du parcours achat/vente.

No Comments

    Leave a Reply